27 mars 2013

Du poulet jusqu'à la fin de la semaine !

Je n'avais encore jamais testé la terrine carnivore. J'ai toujours pensé que c'était un truc de charcutier traiteur, assez complexe à réaliser. Et puis quand j'achète de la viande, je prends souvent de bons morceaux qui méritent quelque chose de plus valorisant que de se retrouver haché avec toutes autres sortes d'ingrédients.
Mais cette fois-ci, j'avais dans mon frigo une barquette d'escalopes de poulet, du genre "pour un soir de la semaine". Le genre parfait pour une terrine, donc. Et en plus, avec cette barquette vous faites bien plus qu'un seul soir de la semaine, elle pourra vous accompagner lors de vos casse-croûte urbains, vos soirs de flemme, ou pour l'apéro improvisé entre amis.

J'ai suivi la recette de terrine aux pistaches et cramberries du blog Beau à la Louche. Sauf qu'on ne trouve ni pistaches, ni cramberries, mais enfin, disons qu'elle m'a simplement donné envie de faire une terrine, avec les ingrédients que j'ai pu dénicher dans mon frigo.

Au final, j'ai été plutôt agréablement surprise du résultat. Mais, quelques regrets : la terrine n'était pas assez moelleuse à mon goût. S'il y avait eu pistaches et cramberries, la terrine aurait mérité cette fermeté. Mais dans ma version "tout poulet", je crois qu'il faut du moelleux. Pour y remédier, je pense qu'un peu de crème (10cl ? 15 cl ? plus ?) aurait été bienvenue. Pour une version "bobo-bio", je suppose que la crème de soja est envisageable.

Aller aller, je vous livre la recette sans les modifications proposées ci-dessus, en me promettant de la refaire avec des variantes pour cet été.



Terrine de poulet 


Pour un petit moule à cake :

-          500 gr d’escalopes de poulet (cru)
-          1 oignon (cru, coupé en gros quartiers)
-          200 gr de lardons  (trop gros ! je remplacerai par du bacon)
-          Persil frais
-          2 œufs
-          Sel, poivre
-          Un petit verre de Porto

Mixer tous les ingrédients, sauf le bacon et le persil, au blender. Ajouter le bacon en tranches fines et le persil en feuilles entières. Bien mélanger.

Verser dans une terrine chemisée et graissée. Fermer la terrine avec du papier aluminium.

Cuire au four au bain-marie, pendant 1h15 environ à 180°C.

La terrine va augmenter en volume et rendre beaucoup d’eau. C’est normal.

Sortir du four, retirer le papier d’aluminium, et laisser complètement refroidir. Égoutter l’eau qui suinte. Placer au frigo.

Déguster le lendemain (et les jours suivants).
Avec une belle salade, des légumes, un peu de crème…

2 commentaires:

MCS a dit…

Très réussi, très "pro" cette terrine. Pas de farine ? Pas de crème ?

Lunye a dit…

Nan, pas de farine. De la crème, oui j'aurai dû, cela l'aurait rendue plus moelleuse je pense.